Sélectionner une page

Hier, je t’indiquais d’investir pendant cette période de covid-19 avec prudence
Mais je ne t’ai donné qu’un élément d’analyse. Aujourd’hui, nous allons aller plus loin

Pourquoi ?
Car pour moi, beaucoup de signaux sont dans le rouge et beaucoup de mouvement de marché sont curieux.

L’Industrie de l’aviation est au plus mal.
Le domaine aérien est complètement à l’arrêt, de nombreuses commandes sont annulés et beaucoup d’entreprises sont à l’arrêt. Et pourtant, les actions Boeing et Airbus augmentent de façon importante. 
Boeing est passé le 18/03 de 95,01$ à 125,40$ hier et Airbus de 49,07€ le à 56,44€

Le pétrole américain ne vaut plus rien.
Il est même passé dans le négatif sur une journée. Pourtant, Exxon, le géant pétrolier est passé du 23/03 de 32,74$ à 44,83$. C’est encore une augmentation importante. 

De nombreux chantiers sont à l’arrêt.
Même si cela reprend doucement, de nombreux chantiers importants sont à l’arrêt en France. Pourtant Spie Batignolles un géant de la construction est passé le 23/03 de 8,91€ à 12,66€

Une nouvelle médicale à fait bondir le marché
En effet, une donnée positive sur un essai médicale annoncé le 30/06 a entraîné une hausse immédiate des marchés financiers alors que les médecins et experts sont très dubitatifs sur cette annonce.

Encore plus inquiétant,
Le PIB des Etats-Unis va reculer de 4,6% cette année et pourtant dans les minutes qui ont suivi l’annonce le marché américain a une nouvelle fois augmenté.

Si on pousse encore plus loin.
Il y a 26 millions de nouveaux chômeurs aux Etats Unis.
1 salarié sur 2 est au chômage partiel en France.
Le covid-19 est loin d’être terminé, il faudra certainement s’attendre à une seconde vague

Malgré les aides massives de l’Etat
De nombreuses entreprises ne se relèveront pas.

Pourtant, malgré tout cela, la bourse augmente.
C’est assez incompréhensible même si demain on essayera de trouver des éléments d’explication. 

Je réitère donc mon conseil d’hier, si tu veux investir, fait-le avec prudence et sélectionne soigneusement tes sociétés. 

Pour relire le mail d’hier, tu peux le retrouver en cliquant ici